"Terrain à Déminer"

Groupe d'activistes en sciences sociales
et d'agité(e)s en société

samedi 5 novembre 2016

UPGC : encore plus de conférences gesticulées !

PROCHAIN RENDEZ-VOUS : Mardi 15 novembre à 18h30 au Fil des Arts à Viols le Fort !
Événement organisé par le TàD.
« Marche ou (c)-rêve !
l'échappée belle ou la longue traversée
des violences conjugales »
de et par Laetitia Mazoyer (durée 1h15)
« Les violences conjugales, on en meurt, on supporte, on s'en sort, on nous compte, on se souvient... Et après? Après, quand on taille la route, quand on comprend, quand on avance, qu’on lutte, qu’on s'épuise, quand on se ressource, quand on bouge ... et qu'on met les pieds dans les plats ... C'est de tous ces après -"il était une fois" dont je vous parlerai ... à travers une belle marche, une randonnée surprenante, pleine de rencontres, de déclics, avec même des sorcières et de loups ... ».
Entrée à prix libre.
Conférence suivie de chants de femmes avec chanteuses « surprise » !

MAIS ENCORE

Vendredi 18 novembre à 18h30 au Bar Le Ranch, 786 Route de Mende, Montpellier(à proximité du tram 1 arrêt Saint Eloi (5 minutes à pied direction l’université Paul valéry)
Evénement organisé par la coopérative citoyenne et les jeunes du parti de gauche.
« Je ne sais plus où j'habite, ou comment j'ai arrêté de vouloir être propriétaire de ma maison »
de et par Julian Augé (durée 1h30)
La conférence gesticulée est suivie d'un débat sur le thème, très critique dans notre ville, du logement. Entrée à prix libre !

Samedi 19 novembre, 10h30 à l’association La GERBE (19 Rue Chaptal, 34000 Montpellier), proximité du tram 3 arrêt saint denis (3 minutes à pied)
Evènement organisé par l’association des professionnels de l’animation dans le cadre de la journée régionale de l’animation.
« Les hommes naissent libres et égaux à part la majorité d'entre eux »
De et par Serge Mascheroni (durée 1h30)
« Cette conférence, c'est une rencontre avec les moyens de dominations, de dressage mis en place par le capitalisme ; à commencer par l'école qui m'a inculqué la honte d'avoir honte de son milieu social.
Comme disait Ivan Illich « Le système scolaire échoue à enseigner aux classes défavorisées, par contre elle réussit à faire naître le sentiment de culpabilités, d'infériorité et même de nocivité » 
Pourtant, je ne me suis jamais résigné à la position sociale que le hasard de la naissance m'a assigné ; à travers mon parcours dans le monde ouvrier et enfin celui de travailleur social depuis 25 ans ...une histoire que je vais vous conférencer... »
La conférence gesticulée est suivie d'un atelier à 14h
Entrée à prix libre !

Dimanche 20 novembre, 16h30 au Kalaj ,11 Rue Desmazes, 34000 Montpellier, proximité du tram 3 arrêt saint Denis ou plan cabane (5 minutes à pied)
Evènement organisé par le Kalaj
« Les hommes naissent libres et égaux à part la majorité d'entre eux »
De et par Serge Mascheroni (durée 1h30)
Entrée à prix libre !

et Fin novembre (lieu et date non déterminés)
« Jusqu'où les ruraux se soumettront-ils aux urbanistes ? Une autre histoire du bocage... »
de et par Kevin Certenais (durée 1h45)
« Cette conférence gesticulée est une balade «  assise  » au cœur d’un Bocage passant tantôt d’un côté de la haie et tantôt de l’autre afin de comprendre ces Mondes. Puis en boulitant au détour d’un chemin et en rencontrant un paysan-ne au détour d’un village, nous partirons à la découverte des relations qu’ils-elles ont tissées avec les arbres.
A travers cette balade, notre Histoire commune de la Forêt et du Bocage permettra d’analyser comment nous sommes arrivés à voir l’arbre comme un problème et plus comme un pilier de notre civilisation. « Un peuple qui ne connait pas son Histoire, son passé, sa culture ressemble à un arbre sans racine » (Marcus Garvey). »




En partenariat avec le TàD, l'association CHAP, Lezards d'U, le TàD, Radio Lenga d'Oc, le Kalaj Carnets de Voyage, le Fil des Arts/Sortie de chantier, Coopérative citoyenne, Jeunes du Parti de gauche, l'Association des Professionnels de l'Animation, ...
Infoline : 06 47 14 41 67 et

terrainademiner.blogspot.fr

Le CCFD invite le TàD : le K-SOS comme outil d'éducation populaire

Le Geco (génération coopération) et le CCFD- Terre solidaire (comité catholique d'action contre la faim et pour le développement) organisaient au mois d'octobre en Avignon un forum de mobilisation citoyenne contre les stéréotypes, les préjugés et les discriminations invitant plusieurs associations d'éducation populaire locales et étrangères, le centre social de Montfavet et toutes les personnes qui désiraient travailler en collectif sur ces questions et préparer une intervention dans l'espace public avec des outils participatifs et ludiques. Deux jours de travail pour prendre la place publique d'Avignon quelques heures et tester ces outils. C'est à cette occasion que le TàD fut invité à présenter le K-SOS, son jeu forain sociologique et réflexif sur la reproduction sociale, ainsi qu'à ressortir ses marionnettes déjantées. Merci à tous pour l'accueil, la participation, les échanges, les rencontres !

mercredi 26 octobre 2016

Université Populaire Gesticulante dau Clapas : suite !

Pour sa saison 2016, l'UPGC vous propose encore trois conférences gesticulées et moments de rencontres ! La conférence gesticulée est une forme scénique mélangeant du savoir sur un sujet, les histoires de vie du/de la conférencier/ère gesticulant/e par rapport à ce sujet, de l'humour, de l'auto-dérision et un atterrissage politique (ce que l'on peut faire pour agir sur le sujet).


Dimanche 25 septembre à 17h à Viols le Fort
au Restaurant Carnets de Voyage
« C'est ma tournée ! Boires et déboires au pays de l'alcool "
de et par Pauline L. (durée 1h30)
Basée sur une expérience en tant que proche d'une personne alcoolo-dépendante, cette conférence développe une réflexion interdisciplinaire sur l'alcool dans notre société et aborde de façon fine et humoristique les thèmes du déni, de la responsabilisation des victimes, des effets neurologiques et émotionnels de l'alcool, des lobbies et de leur influence, des discours sur les jeunes et leurs risques, des aides sociales et médicales.
Buvette sur place. Entrée à prix libre.


Mardi 11 octobre à 18h30 au Fil des Arts à Viols le Fort
« Un dernier tango pour les services publics »
de et par Thierry Rouquet (durée 1h30)
« S’articulant autour de l’histoire de l’Argentine et du tango, une brève histoire qui s’étale sur ces trente dernières d’années et qui montre qu’à partir du laboratoire argentin les idées libérales ont été étendues au monde entier. Tous les services, y compris nos services publics, sont destinés à intégrer la sphère marchande sous la conduite de l’Organisation Mondiale du Commerce et des Banques Centrales. La crise actuelle, tragédie ou opportunité, permet-elle de tracer de nouvelles pistes ?
Entrée prix libre. Un atelier d'éducation populaire et tango est organisé le lendemain matin de 10h à 12h au même endroit.

Mardi 15 novembre à 18h30 (lieu à déterminer)
« Marche ou (c)-rêve !
l'échappée belle ou la longue traversée
des violences conjugales »
de et par Laetitia Mazoyer (durée 1h15)
Les violences conjugales, on en meurt, on supporte, on s'en sort, on nous compte, on se souvient... Et après? Après, quand on taille la route, quand on comprend, quand on avance, qu’on lutte, qu’on s'épuise, quand on se ressource, quand on bouge ... et qu'on met les pieds dans les plats ... C'est de tous ces après -"il était une fois" dont je vous parlerai ... à travers une belle marche, une randonnée surprenante, pleine de rencontres, de déclics, avec même des sorcières et de loups ...
Entrée à prix libre.


En partenariat avec l'associationCHAP, Lezards d'U, le TàD, Radio Lenga d'Oc, le Kalaj , Carnets de Voyage, le Fil des Arts... Infoline : 06 47 14 41 67

lundi 13 juin 2016

L'UPGC accueille Anthony Pouliquen pour deux conférences gesticulées

DEUX RENDEZ-VOUS CETTE SEMAINE

Vous aimez le football mais pas l'Euro, venez Mardi 14 juin à 21h au Kalaj à Montpellier pour la conférence gesticulée :

« Une autre histoire du sport ou pourquoi je ne serai pas
Luis Fernandez » de et par Anthony Pouliquen (Nantes)
Durée 1h30, prix libre. Atelier possible le lendemain.

Mot magique par excellence, le sport est devenu en quelques décennies la solution à tous les problèmes, le remède universel : l'éducation ne réussit pas ? Le sport arrive en sauveur. La paix est en danger ? Le sport fait barrage. La lutte contre l'obésité devient enjeu de santé publique ? Le sport vient à la rescousse. Notre modèle d'intégration est remis en cause ? Le sport est convoqué. Rappelons-nous par exemple la propagande sur la France des différences et de l’intégration après la victoire des Bleus à la coupe du monde de foot en 1998 ! Quel discours aujourd'hui, qu'il soit politique, médical ou publicitaire, sincère ou calculé ne nous vante-t-il pas les vertus du sport, ses bienfaits, ses valeurs ?

Pourtant quand on pousse le rideau et qu'on s'invite dans les coulisses du sport, la réalité se veut moins rose. Né avec le capitalisme, le sport en défend l'idéologie et les principes : la lutte des uns contre les autres, le culte de la performance, la mise sur la touche des faibles au profit des forts etc. Gagné par l'idéologie de la gagne, le sport exclut parfois plus qu'il n'intègre, casse plus qu'il ne répare... Les affaires de dopage ou d'entraînement intensif précoce sont là pour nous rappeler ce qu'est l'envers du décor sportif.

Est-il possible aujourd'hui de rompre avec l'approximation angélique qui présente le sport comme éminemment vertueux et de se livrer à une analyse critique du phénomène sportif ? C'est à cet exercice que s'essaye un ancien sportif, aujourd'hui repenti. Avec humour et auto-dérision, il explique pourquoi il a lâché le sport et pourquoi il ne se sera jamais Luis Fernandez...


Entraîneurs : Cécile Delhommeau et Franck Lepage


Pour continuez la réflexion et parler sociologie autour d'un verre, venez aussi le Jeudi 16 juin à 18h30 au Restaurant Carnets de Voyage à Viols le Fort pour la seconde conf d'Anthony :

« Vincent, François, Jean-Paul... et les autres. Une autre
histoire des classes sociales » de et par Anthony Pouliquen Durée 1h30, prix libre.  Atelier possible le lendemain.



Sur scène, ils l'accompagnent. Ils sont présents à ses côtés, ou presque. Il y a Vincent, l'ami d'adolescence. Et puis François M, l'homme de la trahison. Il y a aussi Jean-Paul. Celui du Guignolo et du Professionnel. L'As des as en somme. Et puis les autres : Karl, le barbu. Rocky, le combattant héroïque. Charly Gaul, l'ange de la montagne, vainqueur du Tour de France en 1958. Tous et toutes s'invitent à tour de rôle dans cette nouvelle conférence gesticulée d'Anthony Pouliquen. Leurs petites histoires s'entremêlent avec la grande histoire, celle de la lutte des classes, des combats ouvriers, des conquêtes populaires. Celle également des trahisons et des renoncements de la petite bourgeoisie intellectuelle. L'occasion de faire entendre, à grand renfort de références cinématographiques, une autre histoire des classes sociales...

L'UNIVERSITÉ POPULAIRE GESTICULANTE DAU CLAPAS : programmation


Le TàD participe à l'organisation et la programmation de l'UPGC qui vous propose en 2016 plusieurs conférences gesticulées, ateliers et moments de rencontres ! 

La conférence gesticulée est une forme scénique mélangeant du savoir sur un sujet (par lequel sont fortement mobilisées des sciences sociales), les histoires de vie du/de la conférencier/ère gesticulant/e par rapport à ce sujet, de l'humour, de l'auto- dérision et un atterrissage politique (ce que l'on peut faire pour agir sur le sujet).

Inauguration de l'UPGC 2016 en grandes pompes :
Dimanche 24 avril à 19h sous Chapiteau à Viols le Fort
Inculture(s) 2 : « Et si on empêchait les riches de s'instruire
plus vite que les pauvres ? Une autre histoire de
l'éducation" de et par Franck Lepage
Dans le cadre du festival CHAP ! 
Durée 4h + Entracte - Repas tiré du sac et partagé, buvette sur place. Entrée 10€.

Un deuxième rendez-vous avec une tadette !
Mardi 26 avril à 16h30 au Restaurant Carnets de Voyage à Viols le Fort
« Ethno'conf : la notion de culture serait-elle un piège ? » de et par Anaïs Vaillant
Dans le cadre du festival CHAP ! 

Durée 1h30, entrée prix libre.

Samedi 11 juin à 14h à Murviel les Montpellier
« Les hommes naissent libres et égaux à part la majorité d'entre eux... » de et par Serge Mascheroni (Toulouse)
Dans le cadre du festival Festa Fougassa ! 

Durée 1h30, gratis.

Mardi 14 juin à 21h au Kalaj à Montpellier
« Une autre histoire du sport ou pourquoi je ne serai pas
Luis Fernandez » de et par Anthony Pouliquen (Nantes)
Durée 1h30, prix libre. Atelier possible le lendemain.

Jeudi 16 juin à 18h30 au Restaurant Carnets de Voyage à Viols le Fort
« Vincent, François, Jean-Paul... et les autres. Une autre
histoire des classes sociales » de et par Anthony Pouliquen Durée 1h30, prix libre.  Atelier possible le lendemain.


CET AUTOMNE nous vous proposerons ENCORE DES CONFÉRENCES ET DES ATELIERS À DÉCOUVRIR...
En partenariat avec l'association CHAP, Lezards d'U, Radio Lenga d'Oc, le Kalaj et Carnets de Voyage.
 Infoline : 06 47 14 41 67 

mercredi 13 janvier 2016

Stage "Collectage et réflexivité" : une expérience ethnographique du proche


Le TàD propose désormais un stage collectif d'initiation à l'ethnographie ! Katia Fersing et Anaïs Vaillant vous proposent de tader pendant 5 jours !

Les objectifs du stage :

- (Re)découvrir les gens, l'Histoire, les us et coutumes sur son propre lieu de vie.
- Appréhender la complexité du réel, défaire les stéréotypes, s'interroger sur les permanences et les changements sociétaux.
- Participer à l'élaboration d'un récit collectif et pluriel, fait de plusieurs subjectivités.




Contenus du stage  : 

- Des apports théoriques pour une initiation à l'ethnologie (notions clés-auteurs-courants- actualité de la discipline).

- Des
apports méthodologiques à la réalisation d'ethnographies plurielles : entretien individuel (récit de vie, grille thématique, élaboration d'une problématique), entretien collectif (dialogue, complémentarités), observations participantes ou in situ, choix de personnes-ressources, travaux d'écriture.

- Des exercices coopératifs au sein du groupe de recherche et d'échange, avec outils d'éducation populaire, ethnographies réciproques, récits de vie au sein du groupe de stagiaires, arpentage d'un ouvrage théorique, organisation d'une veillée et d’une restitution publique.

- Des
travaux pratiques : chaque participant réalisera un à deux entretiens, établira un journal de terrain et restituera les résultats de ses recherches au reste du groupe en partageant des extraits sonores (ou citations), des textes de sa composition et en relatant ses expériences de terrain.  
Partage : 

Le stage est ponctué de moments informels, veillées, ballades, entretenant la cohésion du groupe et les échanges d'expérience. Il se conclut idéalement avec une restitution publique. !

Organiser un stage :

Vous êtes une association, un festival, un foyer rural, et souhaitez réaliser vous-mêmes un collectage, vivre ensemble une expérience pratique, intellectuelle et politique, contactez Katia et Anaïs pour connaître les conditions d'organisation du stage.

mardi 12 janvier 2016

L'Ethno'conf d'Anaïs Vaillant continue sa route !

Nous attirons votre attention sur la conférence gesticulée "ethnologique" proposée par Anaïs Vaillant depuis 2014. L'"Ethno'conf : culture à toutes les sauces" s'est déjà baladée à Rennes, Paris, Bordeaux, Toulouse, Montpellier, Nice mais aussi Murviel-les-Montpellier (34) et tout dernièrement à Saint-Clément-de-Valorgue (63), écoutez voir par ici ou ...



Outil innovant d’éducation populaire à l’intersection entre le théâtre et la conférence, la conférence gesticulée mêle le récit d’éléments vécus par le conférencier ou la conférencière (savoirs chauds) et des éléments théoriques (savoirs froids). 


Anaïs VAILLANT mélange donc dans sa conférence gesticulée des savoirs théoriques et ses expériences personnelles pour un questionnement sur la culture et l’ethnologie. Elle tente d’explorer cette notion de culture à travers son héritage familial, son parcours de thésarde, ses terrains d’enquête, ses contrats professionnels… et aborde l’ambiguïté d’une telle notion et les usages politiques actuels qui peuvent en être faits. Elle partage ses doutes vis-à-vis de la discipline de l’ethnologie quelle considère à la fois comme un produit de nombreuses dominations et comme un outil efficace contre ces dernières. Elle questionne enfin les regards contemporains portés sur les cultures populaires et traditionnelles.

vendredi 5 juin 2015

Nous attirons votre attention sur le projet radio quelque peu "expérimental" mené actuellement par Magali Nayrac ,avec Léa Ostermann.
Tout est en écoute sur le blog Radio Rosa : http://audioblog.arteradio.com/blog/RadioRosa/
Bonne écoute, et ne vous gênez pas pour nous faire vos retours et faire tourner l'info…



samedi 9 mai 2015

LES 15 ET 16 MAI 2015...


NOTRE DERNIER FANZINE EST SORTI LE 30 AVRIL : NUMÉRO SPÉCIAL SUR LE THÈME DU SECRET

Notre dernier né, attendu depuis deux ans, aura choisi le secret comme sujet. Un gros numéro de secrétologie (64 pages !!!) avec de nombreuses rubriques poétiques, scientifiques, politiques, humoristiques, cyniques, critiques, oniriques etc. Les Tàdettes ont durement bûché dans l'ombre pour ce gros paquet d'énergie et de révélations ! C'est à prix libre, à retirer auprès de votre Tadette la plus proche ou en téléchargement ci-contre (bientôt).

dimanche 22 février 2015

Premiers États généreux du Pantai du 15 au 17 mai 2015


Les Premiers États Généreux du Pantai se proposent de rassembler tous les adeptes et activistes en pantai de toute sorte, de regrouper toutes les définitions et réalisations possibles du pantai contemporain, et de lancer les hostilités pan-occitanes et internationales pour des États Généreux réguliers, à fréquence variable, dans un lieu différent à chaque édition. Tel un « potlatch », un don ostentatoire non marchand, cette première édition organisée en Languedoc, à Viols le Fort (34), obligera les participants à réitérer l'événement à leur domicile. Tables rondes itinérantes sans tables, ateliers expérimentatoires, conférences désarticulées, repas improvisés, siestes hallucinatoires, nuits transcendentales... chaque moment sera efficacement employé à découvrir ou confirmer notre attirance pour le pantai, espace de résistance à la normalité dominante et de création émancipée et excitante. Le vendredi sera une journée de Noces et de retrouvailles de quelques Diables Bleus survivants, plus de dix ans après leur disparition officielle. Le samedi sera orchestré par le TàD pour une réflexion de fond et de forme sur le pantai dans ses particularités et son universalité. Le dimanche sera une journée d'atterrissage politique et affectif, pour une redescente en douceur mais efficace.


samedi 14 février 2015

Retours de l'Anti-Université ardéchoise



Du 4 au 8 février 2015, le Tàd s'est retrouvé au grand complet (ou presque) pour sa première anti-université d'Hiver (les 8 anti-universités précédentes ayant toujours été estivales). Tandis que tombaient quelques délicats flocons de neige, le Tàd était bien au chaud pour se concerter et concocter ses prochains faits et geste :
  • un nouveau TàdMag spécial "Secrétologie" consacré aux dévoilements en tous genres (fanzine bientôt disponible ! )
  • un retour aux sources pour notre jeu de rôle sociologico-forain "le K-Sos", version épurée et tout terrain (chez vous demain sur simple demande !)
  • l'organisation des premiers Etats Généreux du Pantai, qui se dérouleront en mai prochain dans le Languedoc, avec votre participation (appel officiel à contributions très prochainement...)


Ayant bien travaillé, le Tàd a décidé d'une petit sortie au marché de Privas... Riche idée qui nous a permis une rencontre en chansons avec les habitués du sympathique bar à vin "Le bouchon littéraire". Un co-ambiançage de fin de marché aussi improvisé que réjouissant !


Enfin, nous avons accueilli Olivier Menendez, artiste plasticien et intervenant en milieu scolaire, qui nous a proposé une séance approfondie d'analyse vidéo avec le décryptage d'un clip "d'EDM" (elecronic dance music, pour les néophytes comme nous !). Entre symboliques pro-modernistes et placement de produits, nous avons pu voir le méchant capitalisme à l'attaque du temps de cerveau disponible de nos adolescents ! Stimulant et effarant à la fois...

mardi 20 janvier 2015

Les Mariées hibernent, les secrets restent, le KSOS revient ! AU d'Hiver à Lyas (Ardèche)

Après une belle session de la Horde de Mariées à Lyon, au festival Vogue la Galère en septembre 2014, pour une nouvelle collecte de secrets, le TàD a réorganisé ses antennes à Paris, Lille, Millau, Nice, Arles, Montpellier, Marseille, Toulouse.



L'hibernation et ce début d'année mouvementé ont encouragé nos Tadettes à sortir le prochain numéro de leur fanzine au dossier thématique secret mais aussi à reprendre leur célèbre jeu sociologicoforain du KSOS. Une belle Anti-Université d'Hiver est donc prévue début février pour élaborer le KSOS 2.0 !!!

Très bientôt, une autre surprise déboulera sur les réseaux de communication, notamment à l'occasion du 13e anniversaire du TàD… 

a ben lèu !

lundi 30 juin 2014

HORDE DES MARIÉES

LA HORDE DES MARIÉES ET LEUR SECRÉTARIAT


Les Mariées vous emmènent sous leurs dentelles pour travailler un de vos secrets.










Après avoir rempli le petit questionnaire de secrétologie, le secrétariat vous propose une pesée de votre secret...

 ...puis différents traitements du secret : destruction par le feu, enfouissement dans la terre ou divulgation publique !





Le secrétariat n'est pas qu'un balance, il effectue comme toujours des études statistiques à partir des matériaux recueillis !



La Horde des Mariées se trouvera en septembre à Lyon, à bientôt !


mardi 3 juin 2014

Nouveau dispositif tadesque : Le Cri de la Moule et sa horde de mariées



Carnaval 2014 aura vu naître au sein du TàD un nouveau collectif pantai "Le Cri de la Moule" qui désormais récolte, détourne et divulgue de petites chansons féminines et féministes, à retrouver en partie dans le livret "Chant polyvulviques de Carnaval".

L'association Terrain à Déminer décide alors d'invoquer des Mariées, femmes engagées, tantôt contraintes, tantôt émancipées, à la fois amoureuses et révoltées, qui maculent leurs blancs manteaux de réalités dérangeantes et de secrets de polichinelle.



Vous pourrez retrouver la Horde des Mariées et le Cri de la Moule à Ganges pour les prochaines Veillées festives et populaires :


Le TàD interviendra le vendredi 27 juin en soirée. Venez nombreux !

dimanche 29 septembre 2013


Le TàD au ZINZAN 2013

Une fois de plus le TàD et les Tàdettes se sont trouvés propulsés au coeur du Zinzan. Les derniers intégrés à la brigade ont su passer l'épreuve du feu : créer un Haka, réaliser son tutoriel, entraîner une brigade d'intervention pour les rues d'Orgon, et enfin monter un espace d'accueil, de lecture, d'écriture et d'écoute entre massage sociaux, science fiction, marionnettes, procès radiophonique et archives illégitimes (par l'Archiviste Désinvolte en guest). 

Après l'accueil plus qu'extra-ordinaire à Aureille pour son anti-université d'été 2013, l'équipe du TàD se trouve renforcée de trois comédiens, une équipe vidéo, une illustratrice, une écrivain, une bibliothécaire, un cuisinier tchatcheur, et une survoltée des aires d'accueil. Ca décoiffe dans les Alpilles et rayonne dans toute la France depuis août. 

La découverte collective et partagée de la danse, de la musique, du chant, des langues d'oc, de la bouvine, et de l'aïoli, voilà que le TàD se fait former en clown en échange d'une formation en pantai aillé. 

Le TàD revient bientôt, sûrement vers Marseille en novembre... à suivre.